Déclaration du Rotary International

Déclaration du Rotary International

Au Rotary, nous ne tolérons pas le racisme. La promotion du respect, la célébration de la diversité, l’exigence d’un leadership éthique et notre travail sans relâche pour la paix sont les fondements de notre action.

Et nous devons redoubler d’efforts pour créer une société plus juste, plus ouverte et plus accueillante pour tous.

Nous sommes conscients qu’il n’y a pas de solution facile, et que des conversations difficiles et beaucoup de travail nous attendent. La force du Rotary est depuis longtemps notre capacité et notre engagement à rassembler. Nous puisons dans cette force aujourd’hui alors que nous sommes solidaires de ceux qui travaillent pour la paix et la justice.

Le Rotary fera sa part du travail en écoutant, en apprenant et en passant à l’action pour nous assurer que nous continuons d’apporter notre contribution à un changement positif.

2-Jun-2020

Rotary International

Déclaration commune des Kiwanis International, des Lions Clubs International, d’Optimist International et du Rotary International

Déclaration commune des Kiwanis International, des Lions Clubs International, d’Optimist International et du Rotary International

Ancrés dans pratiquement toutes les communautés du monde entier, les clubs service de Kiwanis International, de Lions Clubs International, d’Optimist International et du Rotary International travaillent avec attention et diligence pour maintenir des liens entre eux et avec nos voisins, afin que nous puissions faire face à COVID-19 et surmonter son impact. Nous nous appuyons sur la force de nos réseaux combinés de 3,2 millions de membres pour apporter réconfort et espoir à ceux qui ressentent les effets de l’isolement et de la peur. Nous concentrons aussi nos compétences, ressources et idées collectives pour soutenir les travailleurs de santé en première ligne et les premiers secours dans leur lutte contre cette maladie et pour sauver des vies.

En ces temps incertains, vos clubs locaux restent déterminés à trouver des solutions innovantes pour travailler ensemble et venir en aide aux communautés du monde entier afin qu’elles se redressent et prospèrent — et deviennent plus unies que jamais.

    

« L’effort mondial contre le COVID-19 dépend des mesures prises dans chaque pays. En tant que personnes d’action, il est temps de nouer des connexions les uns avec les autres pour apporter une aide immédiate aux personnes dans le besoin. »

Mark Daniel MALONEY, président 2019/2020 du Rotary International

« L’échelle et l’ampleur de cette pandémie mondiale exigent que les citoyens du monde entier tiennent compte des conseils et des mises en garde des experts. Le travail et les projets de nos membres et de nos bénévoles ne doivent pas cesser ! Notre réponse immédiate après la crise sera nécessaire pour aider les gouvernements locaux à répondre aux nombreux défis sociaux et économiques qui découleront de cette crise. »

Adrian ELCOCK, président 2019/2020 d'Optimist International

« Les grandes difficultés nous testent, mais elles nous rapprochent également. Les Lions trouvent de nouvelles façons de servir. Notre Fondation du Lions Clubs International a alloué plus d’un million de dollars à l’aide aux communautés faisant face à d’importants taux de contamination à COVID-19 et de nouvelles demandes de subventions sont reçues tous les jours. Nos communautés dépendent des clubs service et nous répondrons présents pour les soutenir et les renforcer comme nous l’avons toujours fait. »

Dr Jung-Yul CHOI, président 2019/2020 de Lions Clubs International

« En ces temps difficiles, nous voyons un héroïsme quotidien à travers le monde. Nous sommes tous encouragés à saluer les professionnels de la santé et de la sécurité qui mettent leur propre santé en danger pour le bien du plus grand nombre. Aux éducateurs, aux épiciers, aux livreurs et aux innombrables professionnels qui ne peuvent pas rester à la maison, la famille Kiwanis vous remercie. Nous jouons tous un rôle important pour assurer la sécurité de nos amis et de nos voisins. Suivez les conseils de l’Organisation mondiale de la Santé et de vos agences sanitaires locales, ainsi que les instructions données par votre gouvernement. S’il vous plaît, prenez soin de vous. »

Daniel VIGNERON, président 2019/2020 de Kiwanis International

Le Rotary District 1690 lance son combat contre le coronavirus et soutient l’Institut Pasteur

Le Rotary District 1690 lance son combat contre le coronavirus et soutient l’Institut Pasteur

Le Rotary mobilise tous ses clubs afin de lever des fonds pour aider à la recherche d’un traitement avec l’Institut Pasteur de Lille et d’un vaccin avec l’Institut Pasteur de Paris. Le Rotary lance également une campagne de collecte de don sur les réseaux sociaux à destination du grand public afin de développer les bons gestes de soutien et de solidarité pour lutter contre le Coronavirus SARS-CoV-2.
 
Les maladies ne disparaissent pas d’elles-mêmes. Le Rotary est également en contact avec les hôpitaux pour financer des équipements (respirateurs…) afin de stopper la propagation de cette maladie mortelle.
Tous les clubs du Rotary se doivent d’agir massivement pour apporter des solutions à long terme aux problèmes les plus pressants et combattre la crise sanitaire inédite que nous vivons aujourd’hui avec le COVID 19.

Face au développement exponentiel du virus partout dans le monde, Le Rotary lance un message afin d’unir chacun des citoyens et agir tous ensemble pour vaincre le Coronavirus au plus vite.

AIDEZ ET SOUTENEZ LA RECHERCHE
AVEC LE ROTARY

LE COVID-19, NOUVEAU CORONAVIRUS
Une épidémie de pneumonies d’allure virale d’étiologie inconnue a émergé dans la ville de Wuhan (province de Hubei, Chine) en décembre 2019. Le 9 janvier 2020, la découverte d’un nouveau coronavirus (d’abord appelé 2019-nCoV puis officiellement SARS-Cov2, différent des virus SARS-CoV, responsable de l’épidémie de SRAS en 2003 et MERS-CoV, responsable d’une épidémie évoluant depuis 2012 au Moyen-Orient) a été annoncée officiellement par les autorités sanitaires chinoises et l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Ce nouveau virus est l’agent responsable de cette nouvelle maladie infectieuse respiratoire appelée COVID-19 (pour CoronaVIrus Disease).

LES DERNIERS CHIFFRES EN DATE
9 JANVIER 2020 : DÉCOUVERTE D’UN NOUVEAU CORONAVIRUS (SARS-COV2). CE NOUVEAU VIRUS EST RESPONSABLE D’UNE MALADIE INFECTIEUSE RESPIRATOIRE APPELÉE COVID-19.
• 18 MARS 2020 (10H), DANS LE MONDE, 191 127 CAS CONFIRMÉS ET 7 807 DÉCÈS (OMS*)
• 18 MARS 2020 (15H), EN FRANCE, 9 134CAS CONFIRMÉS, 244 DÉCÈS (SANTÉ PUBLIQUE FRANCE**)

En savoir plus sur le covid -19, cliquez ici

Les équipes de recherche de l’Institut Pasteur travaillent à la prévention et au traitement d’une cinquantaine de maladies.
Elles se mobilisent aujourd’hui en priorité pour lutter contre le coronavirus depuis la première alerte le 30 décembre 2019. À ce jour :
 
-18 projets scientifiques (12 lancés + 6 en cours d’évaluation).
-250 personnes impliquées, scientifiques des unités provenant de 9 de nos 13 départements de recherche, équipes scientifiques travaillant au niveau des plateformes technologiques et fonctions support.
Cette mobilisation traduit la ferme volonté et la détermination des chercheurs et de toutes les équipes de l’Institut Pasteur de contribuer significativement à l’effort national et internationale pour répondre à cette nouvelle menace globale.

Le Rotary regroupe 1,2 millions de membres et 35 000 Clubs avec un respect de la diversité dans l’effectif, membres de toute génération, femmes et hommes impliqués dont la devise est « servir d’abord ».

Les membres mettent leur passion, leur intégrité et leur intelligence au service d’actions qui ont un impact durable dans le but de trouver des solutions réelles et pérennes. Les actions engagées agissent auprès de la jeunesse, de personnes handicapées, d’enfants malades, d’écoles au Maroc, d’orphelinat au Benin.

Les membres du Rotary luttent contre les maladies telles que le paludisme, le sida, Alzheimer, la sclérose en plaques et la polio dont l’éradication mondiale a fortement progressée grâce aux actions menées depuis 35 ans. 

Un interview beaucoup plus complet d’Olivier Schwartz de l’institut Pasteur lors de son passage sur BFM-TV le 06 avril 2020.

Le Rotary suit de près la pandémie de coronavirus et son impact

Le Rotary suit de près la pandémie de coronavirus et son impact

Votre santé et votre sécurité sont nos priorités. Consultez les informations ci-dessous sur les activités du Rotary pouvant être affectées. Nous publierons de nouvelles informations au fur et à mesure qu’elles deviennent disponibles.

À court terme, le Rotary International recommande aux districts et aux clubs Rotary et Rotaract de se réunir en ligne, et d’annuler ou de reporter les réunions et les événements conformément aux directives des autorités sanitaires nationales ou locales.

Le Rotary encourage ses membres et leurs familles à prendre les précautions nécessaires pour se protéger du virus en se lavant bien les mains régulièrement, en s’isolant des autres si le COVID-19 se propage dans votre communauté et en restant chez vous si vous êtes malades.

Convention du Rotary

Nous sommes au regret d’annoncer que la convention du Rotary, prévue du 6 au 10 juin 2020 à Honolulu, est annulée en raison de la pandémie de COVID-19.

Nous avons pris cette décision difficile, alors que le virus se propage rapidement à travers le monde, pour protéger la santé et la sécurité de nos membres, du personnel, des personnes inscrites à la convention et des habitants d’Honolulu. En savoir plus.

Autres manifestations rotariennes

Pour protéger la santé de tous les participants, le Rotary a annulé les conférences présidentielles prévues le 28 mars à l’UNESCO à Paris et le 9 mai à l’Organisation pour l’alimentation et l’agriculture à Rome. Les personnes inscrites recevront un e-mail des organisateurs contenant des informations supplémentaires et des détails sur les remboursements.

Réunions de club et de district

À court terme, le Rotary International recommande aux districts et aux clubs Rotary et Rotaract de se réunir en ligne ou par visioconférence, et d’annuler ou de reporter les réunions et les événements conformément aux directives des autorités sanitaires nationales ou locales. Continuez également de suivre les directives établies par l’OMS visant à protéger leur santé et leur sécurité.

Prenez en compte votre situation personnelle, notamment tout problème de santé, lorsque vous envisagez de voyager et de participer à des événements.

Dirigeants du Rotary, commissions et Secrétariat

Les réunions des conseils d’administration du Rotary et de la Fondation se dérouleront en ligne via webinaire plutôt qu’en personne.

Toutes les réunions de commission prévues au siège du Rotary à Evanston en mars et en avril sont annulées. Si cela est possible, les commissions peuvent choisir de se réunir en ligne. Tous les autres événements prévus au siège du Rotary en mars et en avril ont été annulés ou reportés.

Tous les voyages du personnel, internationaux et intérieurs, ont aussi été annulés jusqu’au 30 avril et l’ensemble du personnel travaille à domicile au moins jusqu’au 30 mars pour favoriser la distanciation sociale.

Youth Exchange

Contactez vos districts partenaires dans les régions où le COVID-19 a été détecté pour confirmer les précautions spécifiques à prendre par les participants. Tous les districts, ainsi que les participants et leurs familles, doivent consulter les directives publiées par leurs consulats ou ambassades, les agences de santé internationales comme l’OMS, et les autorités sanitaires locales pour obtenir les informations les plus applicables et les plus récentes.

Si votre district accueille des jeunes, déterminez si les excursions, les voyages ou les activités locales des participants pourraient les exposer à un risque accru ou à des difficultés de retour dans leur pays. Envisagez d’annuler ou de reporter à une date ultérieure les voyages non essentiels.

Si le parent ou le tuteur d’un jeune s’inquiète pour sa santé ou sa sécurité dans un échange, notamment dans les zones touchées par une épidémie, travaillez avec les districts partenaires pour envisager un autre échange, si possible. Les parents peuvent également choisir de retirer leur enfant du programme.

Bourses de la paix et autres programmes

Pour les diplômés de la paix : Les pays classés au niveau 3 par les Centres américains pour le contrôle et la prévention des maladies ont été ajoutés à la liste des pays dans lesquels le Rotary interdit de voyager, et tous les voyages non essentiels à destination, en provenance ou à travers ces pays sont limités pour le personnel et les boursiers du Rotary. Faites preuve de discernement si vous prévoyez de vous rendre dans des pays de niveau 2 ou de les traverser. Il est aussi conseillé aux boursiers qui se trouvent actuellement dans un pays où le COVID-19 se répand de suivre les recommandations de leur université d’accueil et des agences sanitaires nationales du pays en question.

Pour les boursiers en première année qui se préparent à un stage pratique, nous vous recommandons d’envisager des options dans votre pays d’études et de prévoir un plan de rechange au cas où les déplacements seraient davantage limités. Au-delà des questions de santé et de sécurité, nous ne voulons pas que les boursiers soient soumis à des quarantaines ou aient des difficultés à retourner dans le pays où ils étudient en raison de leur stage. Vous pouvez contacter votre correspondant au siège du Rotary si vous avez des questions spécifiques sur l’impact des politiques du Rotary sur la planification de votre stage pratique.

Pour l’Interact et le RYLA : déterminez si les événements, voyages ou activités locales prévus pourraient exposer les jeunes à un risque accru, et envisagez d’annuler ou de reporter les voyages non essentiels ou les grands rassemblements.

Suivez les recommandations des écoles pour toute fermeture ou tout report de rentrée scolaire qui pourrait affecter les participants aux programmes scolaires. Discutez de la manière dont ils peuvent rester engagés et en sécurité jusqu’à la reprise des cours. Parlez avec les parents ou les tuteurs de la santé et de la sécurité de leur enfant et des mesures prises par les clubs et les districts pour minimiser l’exposition et l’impact des participants aux activités et aux événements du Rotary.

Les participants aux échanges amicaux du Rotary et aux Amicales d’action, ainsi qu’à leurs groupes affiliés, doivent suivre les recommandations de l’OMS et des autorités sanitaires nationales, régionales ou locales dans leur décision de reporter des événements, des réunions ou des activités.

Les districts organisant des programmes internationaux comme les échanges amicaux et les stages du Rotary peuvent exposer les participants à des risques accrus. Ils doivent suivre les directives de l’OMS et des autorités sanitaires nationales, régionales ou locales dans leur décision d’annuler ou de reporter des voyages ou activités.

Voyages financés par le Rotary

Le Rotary International et la Fondation recommandent aux bénéficiaires de subventions du Rotary, aux participants au Youth Exchange, aux boursiers des Centres du Rotary pour la paix et aux autres voyageurs financés par le Rotary de suivre les directives établies par l’Organisation mondiale de la Santé et les autorités sanitaires nationales, régionales ou locales afin de protéger leur santé et leur sécurité.

Consultez et diffusez la liste des pays dans lesquels les voyages sont interdits pour confirmer que votre destination prévue est autorisée. Contactez votre correspondant si vous avez d’autres questions.

article du Rotary International

Annulation de la convention 2020 du Rotary International

Annulation de la convention 2020 du Rotary International

Le Rotary et la Fondation Gates prolongent leur accord de recherche de fonds pour l’éradication de la polio

Le Rotary et la Fondation Gates prolongent leur accord de recherche de fonds pour l’éradication de la polio

Le Rotary et la Fondation Bill & Melinda Gates ont annoncé le 22 janvier la poursuite de leur partenariat de recherche de fonds qui permet de lever jusqu’à 150 millions de dollars tous les ans pour l’éradication de la polio. Dans ce cadre, le Rotary s’engage à collecter 50 millions de dollars par an au cours des trois prochaines années, un montant qui sera triplé par la Fondation Gates.

C’est dans un message vidéo durant l’Assemblée internationale 2020 à San Diego que Bill Gates a informé les gouverneurs de district de la nécessité de prolonger le partenariat avec le Rotary.

« Le partenariat de longue date de la Fondation Gates avec le Rotary a été essentiel pour lutter contre la polio, dit-il. C’est pourquoi nous prolongeons notre contrepartie, afin que chaque dollars levé par le Rotary en reçoive deux de plus. »

Il ajoute également : « Je crois qu’ensemble nous pouvons faire de l’éradication une réalité ».

Le financement soutiendra les efforts d’éradication de la polio, notamment les activités de surveillance de la maladie, et le soutien technique et opérationnel pour la vaccination.

Le partenariat entre le Rotary et la Fondation Gates a permis de lever 2 milliards de dollars et les Rotariens ont consacré d’innombrables heures de bénévolat à la lutte contre la polio depuis le lancement de son programme PolioPlus en 1985.

Rejoignez la lutte contre la polio et obtenez la contrepartie du double de la Fondation Gates pour votre don. Rendez-vous sur endpolio.org/fr pour en savoir plus et faire un don.

Par Rotary International